Râler ça ne sert à rien, râler ça ne sert à rien, bref….ça ne sert à rien de râler.

Les besoins et les émotions

Après l’identification des différentes zones rouges, c’est le moment d’exprimer ses besoins. Les besoins, mais quel drôle d’idée, c’est bien la première fois qu’on me parle de mes besoins.  Mais finalement, un besoin c’est comment, ça sert à quoi et surtout comment j’en parle ?

Lors de mon dernier article, je vous parle des moments où nous tombions systématiquement dans le panneau (zones rouges), et nous râlons. Travailler en amont sur les zones rouges, va nous être utile afin de diminuer ce genre de situation. Un autre moyen, est de prendre le temps d’identifier nos besoins non satisfaits qui se cachent derrière nos râleries.

Encore mieux, c’est d’exprimer l’émotion ressentie associée au besoin non satisfait. C’est tout un programme, et je l’ai testé pour vous, ça marche !!! D’ailleurs, tout ce dont je vous parle, je l’ai expérimenté sur moi, et sur mes proches, mais chut…ils ne sont pas forcément au courant.

Voici un exemple :

Quand je rentre après une journée de travail, et que je hurle dans toute la maison car le lave-vaisselle n’est pas vidé. « Comme d’habitude, c’est tous les jours pareils, on me considère vraiment comme la bonne à tout faire ».

Alors dans ces conditions, vous pouvez être sûre que personne ne vient m’aider. Ils restent évidemment tous les trois dans leurs chambres, en faisant comme s’ils ne m’avaient pas entendu.

Par contre, depuis que j’arrête de râler, ou que je râle moins, j’exprime mon émotion, et mon besoin en lien avec la situation.

Voici un exemple :

Quand je rentre après une journée de travail et que le lave-vaisselle n’est pas vidé. Je me surprends à leur dire : « Je me sens fatiguée, j’ai vraiment besoin de votre aide, pouvez-vous vider le lave-vaisselle  s’il vous plaît ? »

Vous êtes d’accord avec moi que la démarche est tout à fait différente ?

Alors, à vous d’essayer. Avez-vous besoin d’être seul ? de vous reposer ? d’aide ? de reconnaissance ?

Et comment vous sentez-vous en ce moment. Vous vous sentez triste ? joyeux ?, seul ?, fatigué ? débordé ?, heureux ?, fier ?

Râler ça ne sert à rien, râler ça ne sert à rien, bref….ça ne sert à rien de râler.